Les femmes se prononcent sur les objectifs du millénaire pour le developpement

Johannesburg, Afrique du Sud, les 12 et 13 novembre 2004

Résolution

En septembre 2000, au Sommet du millénaire des Nations unies, 189 gouvernements ont réaffirmé leur engagement d'assumer une responsabilité collective en faveur du développement durable et de l'éradication de la pauvreté d'ici à 2015. Ils ont adopté la Déclaration du Millénaire, dans laquelle sont énumérés huit Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD):

  1. Réduire l'extrème pauvreté et la faim
  2. Assurer l'éducation primaire pour tous
  3. Promouvoir l'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes
  4. Réduire la mortalité infantile
  5. Améliorer la santé maternelle
  6. Combattre le VIH/sida, le paludisme et d'autres maladies
  7. Assurer un environnement durable
  8. Mettre en place un partenariat mondial pour le développement.

Les sept premiers objectifs englobent des mesures de développement humain dans les pays pauvres. Chaque objectif est assorti d'un ou de plusieurs buts qui sont mesurés au moyen de plusieurs indicateurs quantifiables. Les principaux éléments de l'objectif 8 promettent un soutien financier et un changement des politiques dans les domaines de l'allègement de la dette, du commerce et de la gouvernance économique visant à aider les pays pauvres dans leurs efforts pour atteindre les sept premiers objectifs.

L'Internationale socialiste des Femmes se félicite de ce que 189 chefs d'Etat aient approuvé la Déclaration du Millénaire en 2000 mais regrette que quatre ans plus tard, les pays riches n'aient pas tenu leur engagement initial de manière convaincante. Cet échec a été souligné dans le Rapport mondial sur le développement humain 2003 du PNUD, selon lequel, dans les conditions actuelles, les Objectifs du Millénaire pour le Développement ne seront pas atteints dans près de 60 pays, en particulier dans les pays les plus pauvres d'Afrique sub-saharienne, des Andes et d'Asie centrale.

Au rythme actuel des progrès, le but associé à l'objectif 1 "réduire de moitié d'ici à 2015 la proportion de la population dont le revenu est inférieur à un dollar par jour et la proportion de la population qui souffre de la faim" ne sera atteint en Afrique sub-saharienne qu'en 2150, soit 135 ans trop tard.

Le but de l'objectif 2, "donner d'ici à 2015 à tous les enfants les moyens d'achever un cycle complet d'études primaires" ne sera pas non plus atteint en Afrique sud-saharienne au rythme actuel des progrès. La promesse d'un cycle complet d'études primaires sera remplie non pas en 2015 mais en 2130, c'est-à -dire avec un retard de 115 ans. En Afrique sud-saharienne, le fardeau des dettes impayées dépasse les dépenses globales de ces pays en matière de santé et d'éducation.

Malgré l'importance cruciale de l'ensemble des OMD, la dimension de genre intervient dans tous les OMD, et l'égalité des sexes est essentielle pour la mise en Ïuvre de la Déclaration du Millénaire. L'éducation des femmes et des filles – tout en étant en elle-même un objectif- contribue aussi à la réalisation des objectifs de réduction de la mortalité infantile, de soulagement de la faim et de la pauvreté et de lutte contre le VIH/sida et d'autres maladies. L'accroissement de l'accès des femmes aux revenus et aux ressources productives et de leur capacité à en disposer contribue à la réduction de la pauvreté et de la mortalité infantile. Les femmes jouent un rôle dans la protection de l'environnement et dans l'utilisation efficace des ressources naturelles y compris l'eau, la terre et les arbres.

Par conséquent, l'Internationale socialiste des Femmes:

  • déclare que la promotion et la protection des droits de l'individu et la mise en place de la démocratie constituent les bases fondamentales permettant l'éradication de la pauvreté;
  • déclare que les Objectifs du Millénaire pour le Développement demeureront des paroles creuses si les politiques en matière de développement n'évoluent pas pour passer d'une ignorance à une sensibilisation de la dimension de genre;
  • souligne que la dimension de genre doit devenir le mécanisme de "défaut à" pour les bailleurs de fond, les gouvernements et les communautés dans leurs efforts pour atteindre les OMD;
  • appelle les gouvernements àrefaire des Objectifs du Millénaire pour le Développement l'objectif central de la politique en matière de développement international;
  • exhorte les pays les plus riches à entreprendre des efforts concrets pour atteindre l'objectif de 0,7 % du PIB pour l'aide officielle au développement (AOD) si les pays les plus pauvres établissent leurs programmes anti-pauvreté de manière à s'ouvrir au commerce et aux investissements et à s'attaquer à la corruption;
  • exhorte le FMI et la Banque mondiale à participer aux efforts pour réunir les ressources financières supplémentaires nécessaires pour atteindre les OMD;
  • réitère que les institutions internationales telles que le FMI et la Banque mondiale doivent examiner tout spécialement la possibilité d'annuler la dette des pays fortement endettés;
  • souligne que pour atteindre les OMD, la communauté internationale et les agences internationales ont besoin d'un cadre bien défini en fonction duquel définir leurs politiques, leurs programmes et leur aide au développement;
  • exige que la dimension de genre soit la ligne directrice (gender-mainstreaming) dans les Rapports Nationaux des gouvernements sur les OMD.

En conclusion, l'Internationale socialiste des Femmes appelle tous les partis membres de l'Internationale socialiste des pays du Nord à faire pression sur les parlements nationaux pour qu'ils contribuent au financement des OMD, pour qu'ils vérifient que les gouvernements bailleurs de fonds tiennent les engagements qu'ils ont pris et pour qu'ils les obligent à rendre des comptes. Parallèlement, les partis membres de l'Internationale socialiste des pays du Sud doivent jouer leur rôle en adoptant des politiques efficaces et une gouvernance transparente.

 

Actualités

Une bonne éducation est la meilleure garantie pour une bonne vie

Article de Tuula Peltonen, publié dans le journal Brussels Morning le 09 septembre 2021

En Finlande, les écoles commencent tout juste leur session d'automne. Malgré la pandémie de coronavirus, les écoles rouvriront normalement et des milliers d'enseignants reprendront l'enseignement...

Déclaration sur la situation des femmes et les droits des femmes en Afghanistan

26 août 2021

Suite à la chute de l'Afghanistan aux mains des talibans, l'Internationale socialiste des Femmes affirme sa ferme solidarité aux côtés de la communauté internationale, à la fois pour condamner toutes les formes de violence et d'oppression en Afghanistan et pour soutenir fermement les civils innocents pris dans cette situation affligeante...

Le rôle des femmes dans une paix durable pour un développement inclusif et la sécurité économique

Article de Shazia Marri, publié dans le journal Brussels Morning le 30 juillet 2021

Tout au long de l'histoire, les femmes ont joué un rôle central dans le façonnement de l'avenir. Qu'il s'agisse des luttes pour la liberté en Asie et en Afrique ou de l'essor économique de l'Europe après la Seconde Guerre mondiale, les femmes ont prouvé à maintes reprises leur résilience face au danger comme aux difficultés...

L’annulation de la dette - Un soulagement pour les femmes de ces pays

Article de Chantal Kambiwa, publié dans le journal Brussels Morning le 17 juin 2021

La question de la reconnaissance des droits des femmes et des filles dans différentes régions du monde et plus particulièrement en Afrique, est de plus en plus au cœur de plusieurs stratégies de développement. Est-ce une reconnaissance de ses valeurs ainsi qu’une volonté de la voir s’épanouir ?...

Nous devons défendre les progrès en matière d'égalité des sexes après la pandémie de COVID-19

Article de Ouafa Hajji, publié dans le journal Brussels Morning le 24 mai 2021

Les femmes et les filles ont payé un prix disproportionné pour l'arrêt économique pendant la pandémie, en particulier dans les pays en développement; nos politiques devraient empêcher que cela ne devienne la nouvelle norme, soutient Ouafa Hajji...

Notre soutien à Sandra Torres

30 avril 2021

L’Internationale socialiste des Femmes, ISF, souhaite exprimer son soutien à Sandra Torres, dirigeante de l’Unidad Nacional de la Esperanza (UNE) du Guatemala et l’une des vice-présidentes de l’IS....

Réunion du Conseil de l'ISF

30 avril 2021

Comment réinventer notre avenir après la COVID-19

Les femmes sont la patrie des autres

Article de Hilal Dokuzcan, publié dans le journal Brussels Morning le 30 mars 2021

Alors que la Turquie se retire de la convention d'Istanbul, à laquelle un gouvernement de l'AKP a adhéré en 2011, un politicien turc réfléchit à la poursuite des femmes partout dans le monde. Il n'y a pas de patrie pour les femmes, souligne-t-elle, à part les autres femmes...

Déclaration sur le retrait de la Turquie de la Convention d'Istanbul

22 Mars 2021

L’Internationale socialiste des Femmes est attristée d’apprendre la décision de la Turquie de se retirer de la Convention d’Istanbul déterminée par un décret présidentiel du 20 mars 2021...

Participation pleine et effective des femmes à la prise de décisions dans la sphère publique – La clé pour obtenir l’égalité des sexes

16 Mars 2021

65 Session de la Commission sur le Statut des Femmes (CSW) Nations Unies, New York, du 15 au 26 Mars 2021

Événement parallèle organisé par l’Internationale Socialiste des Femmes

Journée internationale de la Femme

08 Mars 2021

L’Internationale socialiste des Femmes (ISF) applaudit chaleureusement le thème de la Journée internationale des femmes de cette année : « Leadership féminin : Pour un futur égalitaire dans le monde de la Covid-19. »..

Bonne fêtes

Décembre 2020

Paíx et égalité pour 2021

Réunion exécutive de l'ISF

18 Décembre 2020

COVID-19 et son impact sur les femmes et l'égalité des sexes dans les différentes régions

Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes

25 Novembre 2020

La Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes est un puissant appel pour exprimer notre solidarité avec toutes les femmes et les filles dans le monde...

Message de soutien à la Turquie et à la Grèce après le séisme du 30 octobre

Octobre 2020

L’Internationale socialiste des Femmes offre ses sincères condoléances à la Turquie et à la Grèce après le séisme dévastateur sous la mer Égée le 30 octobre 2020...

Message de solidarité avec toutes les femmes et filles dans le monde pendant la pandémie de COVID-19

Octobre 2020

L’Internationale socialiste des Femmes exprime sa solidarité avec toutes les femmes et filles dans le monde pendant cette période profondément douloureuse et dévastatrice de la pandémie de COVID-19...

Publications

Les cent premières années

Bref historique de l'Internationale socialiste des Femmes

Par Irmtraut Karlsson

Ce livre raconte l'histoire des cent premières années de l'Internationale socialiste des Femmes

FIN