La Résolution 1325 du Conseil de sécurité des Nations unies sur les femmes, la paix et la sécurité: implémentation et évaluation avec un regard particulier sur le Moyen-Orient

Paris, France, les 12 et 13 novembre 2010

Résolution

La Résolution 1325 du Conseil de sécurité des Nations unies sur les femmes, la paix et la sécurité définit le cadre politique et juridique, et souligne l’importance de la participation des femmes aux processus de paix, de la protection des femmes et des filles  contre les violences sexuelles et basées sur le genre, et de la prévention des violences faites aux femmes, par la promotion des droits des femmes.

L’Internationale socialiste des Femmes a contribué  à la lutte des femmes pour leurs droits, par l’application des droits humains universels. Depuis plus de 100 ans, l’Internationale socialiste des Femmes  lutte pour l’égalité des droits entre les sexes, prend le parti des droits des Femmes partout dans le monde, s’efforce de mettre en place des règles humanitaires internationales pour les femmes et d’atteindre la démocratie, « une démocratie égale ». 

Dix ans après la résolution 1325 sur les femmes, la paix et la sécurité rien n’a vraiment changé. Il n'y a pas de mise en œuvre de la résolution de l'ONU. Les femmes ne participent pas aux processus de négociations de paix. Il y a eu des progrès énormes et des tentatives durables qui se sont avérés insuffisants. En réalité, le Conseil de sécurité n'a pas réussi à maintenir la paix et la protection des femmes dans le monde et dans la région du Moyen-Orient. C’est une nécessité vitale d'inclure les femmes dans la prise de décisions politique si nous voulons parler d'une vraie démocratie et de l'intégration de perspectives de genre /sexospécifiques dans les opérations de paix.

Les conséquences sont bien visibles en Palestine et Israël. Une région d’extrême controverse qui pourrait devenir la première région à bénéficier de la mise en place d’une protection des droits des femmes. Une région qui a été martyrisée, ces dernières décennies, par l’occupation, les guerres et les souffrances et où la notion des « femmes à la table des négociations » aurait pu prendre un rôle de premier plan et probablement éviter de nombreuses crises.

La viabilité d'un règlement pacifique dépend de beaucoup plus que la signature d'un accord de paix. Il devrait également dépendre d’un engagement fort pour assurer la sécurité et de maintenir la paix, avec la participation pleine et égale de tous les secteurs de la société.
Il faut répondre à l’incapacité des dirigeants, des pays et de tous ceux qui ne respectent pas les règles internationales fondamentales des droits humains et du droit international.

Des actions spécifiques doivent être menées afin de protéger la violation des droits des femmes, en particulier dans la zone du Moyen-Orient où cela est nécessaire pour le conflit israélo-palestinien doit être résolu.

L'Internationale socialiste des Femmes demande instamment à toutes les forces impliquées, en particulier les gouvernements qui sont dirigés par les socialistes et des forces progressistes, et tous les partis membres de l'Internationale Socialiste à:

Limiter le mépris total des règles internationales par les pays qui ne promeuvent pas et ne respectent pas les règles internationales concernant la protection des droits fondamentaux des femmes et les droits politiques, dans toutes les phases du conflit jusqu'au retrait complet de toutes les interventions étrangères.

Rassembler toutes les forces disponibles, y compris l'ONU, le Quartet, les gouvernements, les ONG, les institutions, les partis et autres organisations qui peuvent être concernés, afin de soutenir notre lutte.

Entretenir des liens avec le « Comité International des Femmes pour une Paix Israélienne et Palestinienne Juste et Durable (IWC) » ainsi que les femmes palestiniennes, israéliennes et les femmes internationales, qui gardent le dialogue avec l’Etat Palestinien et continuer à se battre pour la justice et la paix.

Être attentif à l’action de l’Union européenne, en tant qu’acteur influent, concernant la Résolution 1325 du Conseil de sécurité des Nations unies sur les femmes, la paix et la sécurité.

Suivre, contrôler et vérifier les actions de tous les membres concernés et l'accomplissement de leurs responsabilités.

Mettre en place une reconnaissance formelle de l’Etat Palestinien (frontières du 4 juin 1967) ainsi que la reconnaissance de la Palestine comme membre à part entière de l’organisation.

Reconnaître que les femmes peuvent créer un dialogue efficace, comme les femmes palestiniennes et israéliennes qui ont réussi ce qu’un grand nombre de leaders n’a pas été capable de faire.

Renforcer l’espoir des femmes et des sociétés du monde entier pour poursuivre la lutte pour la paix, pour la pleine participation des femmes à la politique, et l’application des lois.

 

____________

 

 

Actualités

Une bonne éducation est la meilleure garantie pour une bonne vie

Article de Tuula Peltonen, publié dans le journal Brussels Morning le 09 septembre 2021

En Finlande, les écoles commencent tout juste leur session d'automne. Malgré la pandémie de coronavirus, les écoles rouvriront normalement et des milliers d'enseignants reprendront l'enseignement...

Déclaration sur la situation des femmes et les droits des femmes en Afghanistan

26 août 2021

Suite à la chute de l'Afghanistan aux mains des talibans, l'Internationale socialiste des Femmes affirme sa ferme solidarité aux côtés de la communauté internationale, à la fois pour condamner toutes les formes de violence et d'oppression en Afghanistan et pour soutenir fermement les civils innocents pris dans cette situation affligeante...

Le rôle des femmes dans une paix durable pour un développement inclusif et la sécurité économique

Article de Shazia Marri, publié dans le journal Brussels Morning le 30 juillet 2021

Tout au long de l'histoire, les femmes ont joué un rôle central dans le façonnement de l'avenir. Qu'il s'agisse des luttes pour la liberté en Asie et en Afrique ou de l'essor économique de l'Europe après la Seconde Guerre mondiale, les femmes ont prouvé à maintes reprises leur résilience face au danger comme aux difficultés...

L’annulation de la dette - Un soulagement pour les femmes de ces pays

Article de Chantal Kambiwa, publié dans le journal Brussels Morning le 17 juin 2021

La question de la reconnaissance des droits des femmes et des filles dans différentes régions du monde et plus particulièrement en Afrique, est de plus en plus au cœur de plusieurs stratégies de développement. Est-ce une reconnaissance de ses valeurs ainsi qu’une volonté de la voir s’épanouir ?...

Nous devons défendre les progrès en matière d'égalité des sexes après la pandémie de COVID-19

Article de Ouafa Hajji, publié dans le journal Brussels Morning le 24 mai 2021

Les femmes et les filles ont payé un prix disproportionné pour l'arrêt économique pendant la pandémie, en particulier dans les pays en développement; nos politiques devraient empêcher que cela ne devienne la nouvelle norme, soutient Ouafa Hajji...

Notre soutien à Sandra Torres

30 avril 2021

L’Internationale socialiste des Femmes, ISF, souhaite exprimer son soutien à Sandra Torres, dirigeante de l’Unidad Nacional de la Esperanza (UNE) du Guatemala et l’une des vice-présidentes de l’IS....

Réunion du Conseil de l'ISF

30 avril 2021

Comment réinventer notre avenir après la COVID-19

Les femmes sont la patrie des autres

Article de Hilal Dokuzcan, publié dans le journal Brussels Morning le 30 mars 2021

Alors que la Turquie se retire de la convention d'Istanbul, à laquelle un gouvernement de l'AKP a adhéré en 2011, un politicien turc réfléchit à la poursuite des femmes partout dans le monde. Il n'y a pas de patrie pour les femmes, souligne-t-elle, à part les autres femmes...

Déclaration sur le retrait de la Turquie de la Convention d'Istanbul

22 Mars 2021

L’Internationale socialiste des Femmes est attristée d’apprendre la décision de la Turquie de se retirer de la Convention d’Istanbul déterminée par un décret présidentiel du 20 mars 2021...

Participation pleine et effective des femmes à la prise de décisions dans la sphère publique – La clé pour obtenir l’égalité des sexes

16 Mars 2021

65 Session de la Commission sur le Statut des Femmes (CSW) Nations Unies, New York, du 15 au 26 Mars 2021

Événement parallèle organisé par l’Internationale Socialiste des Femmes

Journée internationale de la Femme

08 Mars 2021

L’Internationale socialiste des Femmes (ISF) applaudit chaleureusement le thème de la Journée internationale des femmes de cette année : « Leadership féminin : Pour un futur égalitaire dans le monde de la Covid-19. »..

Bonne fêtes

Décembre 2020

Paíx et égalité pour 2021

Réunion exécutive de l'ISF

18 Décembre 2020

COVID-19 et son impact sur les femmes et l'égalité des sexes dans les différentes régions

Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes

25 Novembre 2020

La Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes est un puissant appel pour exprimer notre solidarité avec toutes les femmes et les filles dans le monde...

Message de soutien à la Turquie et à la Grèce après le séisme du 30 octobre

Octobre 2020

L’Internationale socialiste des Femmes offre ses sincères condoléances à la Turquie et à la Grèce après le séisme dévastateur sous la mer Égée le 30 octobre 2020...

Message de solidarité avec toutes les femmes et filles dans le monde pendant la pandémie de COVID-19

Octobre 2020

L’Internationale socialiste des Femmes exprime sa solidarité avec toutes les femmes et filles dans le monde pendant cette période profondément douloureuse et dévastatrice de la pandémie de COVID-19...

Publications

Les cent premières années

Bref historique de l'Internationale socialiste des Femmes

Par Irmtraut Karlsson

Ce livre raconte l'histoire des cent premières années de l'Internationale socialiste des Femmes

FIN